AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire des voitures de GT5 : Les Trois de 1967

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
McLedice
Pilote Administrateur
Pilote Administrateur
avatar

Nombre de messages : 7311
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/12/2004

MessageSujet: L'histoire des voitures de GT5 : Les Trois de 1967   Ven 3 Sep - 14:23

L'ambition de Ford et l'espoir de Ferrari


En 1967, le monde du sport automobile se passionne pour le duel
acharné entre Ford et Ferrari. Quatre ans plus tôt, Ford avait essayé
sans succès de racheter Ferrari, et se met alors au développement de sa
propre voiture de course pour devenir le roi des courses automobiles. La
firme américaine frappe un grand coup sur le continent européen en
remportant les 24 Heures du Mans en 1966, une première pour une voiture
américaine.
L'année suivante, elle développe une voiture
encore plus puissante afin de renforcer sa nouvelle hégémonie : la Mark
IV et son V8 de 7 litres, développant 530ps. De son côté, Ferrari
rassemble tous les espoirs des Européens voulant vaincre les Américains
depuis l'édition précédente. La Scuderia se concentre sur l'amélioration
de la 330 P pour battre Ford, et en 1966, la 330 P3 évolue en 330 P4.
Le moteur 12 cylindres de 4 litres développe 450ps, et son grand
avantage est son poids réduit.


La Ford Mark IV et La Ferrari 330 P4


Les duels de Daytona et du Mans





Le duel de 1967 sur le Circuit de la Sarthe revisité
Début 1967, le premier face à face entre Ferrari et Ford a lieu lors
des 24 Heures de Daytona. Le développement de la Mark IV n'étant pas
encore terminé, Ford engage la Mark IIB. Bien que la course se déroule
sur son propre sol, aux États-Unis, la Mark IIB est minée par des ennuis
mécaniques et battue par Ferrari. La Ferrari 330 P4 termine aux deux
premières places, et la 412 P, une P3 équipée d'un moteur de P4,
complète le podium entièrement aux couleurs Ferrari.
Vient
ensuite la course des 24 Heures du Mans en juin. Ford engage quatre Mark
IV, dont le développement était terminé, pour contrer quatre 330 P4.
Les Mark IV prennent le commandement d'entrée et se vengent de leur
défaite à Daytona. Ferrari tente de revenir, mais ne peut rien faire. Le
vainqueur est la Mark IV, Ferrari sauvant à peine la face en prenant
les deuxième et troisième places.

Les duels de Daytona et du Mans



La Jaguar XJ13

La bataille à trois avec la XJ13 qui n'a jamais vu le jour, enfin possible.
C'est ainsi que 1967 reste gravée dans la mémoire des fans de course
comme une année de duels acharnés entre Ford et Ferrari. Peu de gens le
savent, mais une autre voiture, qui aurait pu complètement renverser le
cours des évènements, a été développée dans le secret. Cette voiture,
c'est la Jaguar XJ13.
Jaguar développait une remplaçante à la
Type D pour Le Mans depuis le début des années 60. Le prototype achevé
en 1966 est propulsé par le tout premier moteur V12 de Jaguar, un
monstre développant 500ps grâce à ses 5 litres de cylindrée. Avec son
moteur central, la XJ13 aurait pu affronter Ford et Ferrari à l'époque.
Jaguar décide de faire son retour triomphal au Mans l'année suivante
avec cette voiture, et lance une série de tests dans le plus grand
secret. Pourtant, à quelques mois de la course, le projet est annulé.
Jaguar est soudain secoué par des rumeurs de fusion, et met fin
immédiatement à toute activité sportive. La XJ13 n'a jamais eu la chance
de briller, et un accident lors de tests en 1971 la fait complètement
disparaître, comme si elle n'avait jamais existé.

Cette bataille marquée par le destin est entre vos mains.


Dans Gran Turismo 5, la Ford Mark IV, la Ferrari 330 P4, et la Jaguar
XJ13 sont enfin réunies dans le même décor. Vous pouvez écrire la
bataille qui n'a jamais eu lieu.

De gauche à droite : la Ferrari 330 P4, la Jaguar XJ13, la Ford Mark IV

Vous déterminez l'issue d'une course rendue impossible par le destin.





L'histoire des voitures de GT5 :
Le prototype Lamborghini Miura Bertone


Les débuts fracassants de la Miura

Lors du salon automobile de Turin 1965, un châssis a été exposé dans
un coin du stand Lamborghini, sans carrosserie. Une simple structure
équipée d'un volant, de sièges et d'un moteur. C'était cependant la
structure d'un pur sang, elle avait tout des sportives modernes de
l'époque. Alors que les moteurs centraux étaient l'apanage des voitures
de compétition, un 12 cylindres était monté juste derrière les sièges,
et surtout, en position transversale ! L'onde de choc s'est amplifiée
davantage lors du salon automobile de Genève l'année suivante.
Le
salon découvre un prototype appelé Miura, aux lignes fluides, plus
caractéristiques des propulsions de compétition de l'époque. La
carrosserie devait sa conception au designer en chef de chez Bertone,
Marcello Gandhini. La Miura tient son nom du propriétaire d'un célèbre
ranch en Espagne, connu pour son élevage terrifiant de taureaux de
combat.


Les phares uniques se soulèvent une fois allumés, Les roues au design complexe sont magnifiques.


En route pour la commercialisation


À l'époque, la Miura n'est qu'un prototype pour Lamborghini.
Cependant, dès son apparition au salon automobile de Genève, et devant
son grand succès, Ferruccio Lamborghini décide de la commercialiser.
C'est ainsi que naît la Miura, le grand ancêtre des supercars à moteur
central, avec la De Tomaso Vallelunga. Du fait de son design novateur
pour une voiture de route, le développement de la Miura rencontre une
montagne de difficultés. Le déséquilibre dans la répartition des masses,
avec son avant très léger et tout le poids sur les roues arrière, la
rend extrêmement difficile à maîtriser.
Le moteur placé juste
derrière les sièges produit un bruit et une chaleur peu commodes. Le
nombre de problèmes à régler est sans fin. Gian Paolo Dallara, qui
deviendra par la suite un grand constructeur de F1, était l'ingénieur
responsable du développement de la Miura à l'époque. Il se charge de
chaque problème un par un, parallèlement au développement du modèle de
série. Les premiers modèles de la Miura P400 développent 350ps grâce à
leur moteur 4 litres 12 cylindres. Les chiffres évoluent en même temps
que la voiture. La P400S développe 370ps, pour atteindre finalement
385ps avec la P400SV, dont les problèmes de stabilité au niveau des
roues arrière sont enfin résolus.

Un prototype rare.

En mars 1967, alors que la Miura commence à être commercialisée, une
Miura jaune parvient à un client américain. À première vue, elle
ressemble à une P400 normale, mais en y regardant de plus près, la
caisse est rabaissée de plus de 2,5 cm, donnant à la carrosserie déjà
basse et large un look encore plus agressif. Cette voiture n'est en fait
qu'un prototype de la Miura. La personne qui en fait l'acquisition est
Mr J.W. Marriot, fondateur du célèbre groupe hôtelier, Marriot
International.


Une des caractéristiques du prototype est la hauteur de caisse rabaissée de plus de 2,5 cm.
Le moteur 12 cylindres en position transversale explique la largeur de la voiture.

Prenez les commandes de l'histoire.

Un autre prototype a existé, mais il a été malheureusement détruit au
cours de tests. La Miura de Mr Marriot est le seul prototype de la
Miura encore existant. Gran Turismo 5 a reproduit cette voiture
extrêmement rare dans le plus grand détail. Vivez la philosophie de la
Lamborghini Miura à travers le prototype sur lequel reposaient tous les
espoirs et l'ambition de Lamborghini.

_________________
[center] fight? clic ici
∆○×□ Player's République & Miniauto45 & Wallpapers psp & Playstation 3 □×○∆
ID PLAYSTATION®Network: McLedice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'histoire des voitures de GT5 : Les Trois de 1967
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une histoire en trois mots...
» Les trois royaumes de Corée
» [Histoire] Chronique Politique - Le Lion des Flandres
» La triste histoire d'un rêve éphémère
» Histoire de trois tueurs petit récit orienté Gotrek et Félix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde de polyphony digital :: Gran Turismo 5 :: Informations et questions avant la sortie-
Sauter vers: